Votre habitation est soumise à un niveau d’humidité important et régulier ? Les traces sont alors visibles partout avec des moisissures, l’enduit qui s’effrite, la peinture qui cloque, etc. C’est une situation incommodante au quotidien. La question que se posent beaucoup de personnes dans ce cas, c’est si les problèmes d’humidité dans votre logement sont couverts par votre assurance habitation pour des réparations. Voici alors comment procéder pour avoir la bonne information à ce sujet.

S’informer auprès de votre assureur

Vous avez bien souscrit une assurance habitation probleme humidite auprès d’une compagnie bien déterminée ? Dans certaines situations, la prise en charge de dommages tels que les dégâts des eaux, est bien prévue dans le contrat souscrit. Alors, pour savoir si celui-ci prend en charge votre problème d’humidité, il faut tout bonnement contacter votre assureur. Il pourra vous confirmer si la formule peut être utilisée pour les réparations nécessaires et sous quelles conditions.

Si la couverture des dommages d’humidité dans votre logement n’est pas effective, il pourra aussi vous orienter vers la meilleure option possible. Le plus souvent, vous vous verrez proposer une formule d’assurance habitation plus complète comme la garantie multirisque. Pour prendre en charge les dommages, votre assureur enverra un technicien qui viendra faire un diagnostic. Si ce dernier correspond aux critères de couverture, les modalités prévues par votre assurance habitation pourront être mises en application. Les réparations que vous engagerez vous seront souvent remboursées.

Se référer vous-même au contrat de votre assurance habitation

Après la souscription d’une assurance habitation, la compagnie d’assurance vous délivre un exemplaire du contrat signé. Alors, si vous êtes affecté par des soucis d’humidité, vous pourrez simplement vous référer à votre contrat reçu. Dans ce cas, il faut savoir bien lire et comprendre le contenu de ce document.

Il faudra bien repérer les conditions générales et les conditions particulières. Le contrat d’assurance habitation met généralement en caractères très apparents des clauses comme les exclusions de garantie, les déchéances ou encore les nullités encourues. La réponse que vous cherchez se trouve certainement dans ces pages de votre contrat. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel afin de mieux comprendre votre document. Pour éviter de mauvaises surprises, cette action (la lecture de votre contrat) doit se faire avant la signature de ce dernier.

S’informer sur internet

Avant de prendre contact avec votre assureur, vous pouvez passer par la case internet. Il s’agira de vous informer à travers des recherches pour savoir si les problèmes d’humidité sont automatiquement pris en charge par un contrat d’assurance habitation. Vous pourrez alors accéder via Google à une pluralité de sites internet qui pourraient vous apporter les réponses nécessaires.

Il faut notamment mettre l’accent sur les plateformes spécialisées dotées d’un comparateur des meilleures offres du marché. Vous pourrez même vous rendre sur le site officiel de votre assureur pour y prendre connaissance des conditions, des garanties, des exclusions adoptées par ce dernier. Vous pourrez échanger par tchat ou mail avec un représentant de votre compagnie d’assurance et évoquer avec lui votre problème d’humidité.

Celui-ci peut être causé par :

  • des dégâts des eaux ;
  • des remontées capillaires ;
  • des infiltrations ;
  • des condensations…

En considérant la spécificité de la situation dont vous faites face, vous pourrez faire une recherche efficiente. Pour étendre votre champ de réponses, vous pourrez même vous rendre sur certains forums spécialisés. En publiant sous forme de questions vos problèmes d’humidité, vous saurez à travers les diverses réponses, si votre assurance habitation peut couvrir ou pas ces types d’ennuis.